L’agroalimentaire, l’un des plus grands recruteurs français en 2017


L’agroalimentaire, l’un des plus grands recruteurs français en 2017

L’industrie agroalimentaire occupe une grande place dans l’économie française avec un chiffre d’affaires estimé à quelque 140 milliards d’euros, près de 10 000 entreprises et un nombre de salariés avoisinant les 400 000 collaborateurs. C’est le premier secteur employeur dans certaines régions avec un besoin en ressources humaines de plus en plus croissant. Un statu quo qui explique la profusion des formations dans le secteur d’activité, dans le but de satisfaire ses besoins présents et futurs. Retour sur les informations clefs d’un secteur en plein ébullition.

Plusieurs spécialités, des opportunités pour tous

Du BTS aux masters en passant par les licences et les bachelors, des spécialisations dans le monde agroalimentaire existent à tous les niveaux d’études supérieures. Selon les principales fonctions qui y sont accessibles, les métiers et les spécialisations se diversifient. Ainsi nous avons :

  • la fonction production qui concerne la fabrication et la conservation, c’est la filière qui formule le plus de demandes en personnels qualifiés,
  • la fonction qualité qui garantit la politique de qualité mise en place par l’entreprise, mais s’occupe également de la traçabilité des produits et des questions de labellisation et de certification,
  • la fonction marketing et la commercialisation,
  • la fonction achat, logistique et maintenance,
  • les fonctions support comme la gestion, la comptabilité, etc.

Le secteur de l’avenir en France

Sans aucun doute, l’agroalimentaire reste un secteur d’avenir en France. Pour preuve, s’il en fallait une, selon une enquête de Pôle Emploi sur les besoin en mains d’œuvre en 2017, le secteur à lui seul formule 57 018 projets de recrutement, soit 3 756 postes de plus qu’en 2016. Parmi les recruteurs, les grandes firmes de l’agroalimentaire occupent la tête : Nestlé, le groupe Bel, le groupe Panoma, ISAGRI, etc. Face à cette situation de demande croissante, faire le choix d’une formation en industrie agroalimentaire reste une très bonne alternative pour les étudiants en quête d’un métier d’avenir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *