Labels : ce qui fait la différence en matière de Master


Labels : ce qui fait la différence en matière de Master

Avec différentes formules linguistiques, le master est aujourd’hui utilisé à tort et à travers, et ce n’est pas sans compter sur le sens sémantique des mots. En effet, bien au courant de la législation en place, certaines écoles tentent d’attirer de nouveaux étudiants en proposant des études avec certifications « de niveau » master, ou proposant en fin de parcours un « mastère certifié par l’Etat ». Or, ce ne sont là que des jeux de mots, qu’il est important de bien analyser pour en décrypter le sens.

Master labellisé : quèsaco ?

Ce qui fait toute la différence entre un master labellisé et un diplôme de niveau master, est le fait que le label soit délivré par le ministère de l’Enseignement et de la Recherche, après une validation de l’Agence d’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES).

Le grade, niveau d’étude reconnu par l’Etat, est également décerné aux titres d’ingénieurs validés par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI), ainsi qu’aux diplômes nationaux de master (DNM)
Pour ces deux derniers cas, la validation par l’AERES n’est pas nécessaire et le grade de master est accordé automatiquement.
On pourra toutefois compter parmi les autres formations des grades master soumis à validation. Par exemple certaines écoles de commerce, après étude par la Commission d’Évaluation des Formations et des Diplômes de Gestion (CEFDG), des écoles d’architectures, ou encore des écoles d’art délivrant un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP).

Grade ou diplôme, quelle(s) différence(s) ?

Le grade de master, labellisé et validé par l’état permet d’évaluer la visibilité du diplôme obtenu, qu’il s’agisse du plan national, ou encore à l’international. Il équivaut à 240 ECTS (European Credit Transfer System).
Ensuite, ce grade permet aux étudiants de garder les portes d’écoles supérieures ouvertes, en garantissant un niveau de reconnaissance pour en assurer la compréhension et la réussite à venir.
Toutefois, un diplôme, dans son sens général, n’est qu’une reconnaissance d’une formation suivie, mais pas nécessairement reconnue par l’Etat. Il n’assure donc aucune réelle valeur. Ainsi, un diplôme de niveau master ne vous permettra pas de vous orienter par la suite vers un doctorat, car non reconnu.

 

Crédit photo : 999konycountry


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *