Les mastères spécialisés et l’international


Les mastères spécialisés et l’international

Pour marquer leur présence, toutes les grandes écoles souhaitent se distinguer par le biais des atouts des masters spécialisés qu’elles proposent. Ces écoles tiennent toujours à cœur un objectif commun pour leur master spécialisé : l’international.

Les masters spécialisés pour répondre aux besoins actuels

Master grande école, master de recherche, master spécialisé, master professionnel ou MBA (Master of Business Administration), il existe plusieurs types de masters qui sanctionnent une formation de haut niveau, mais qui se différencient par leur ambition et nature.

Créé par la Conférence des Grandes Ecoles, le master spécialisé ou MS est fait pour former spécialement des cadres de haut niveau, des cadres désireux d’acquérir une spécialisation pointue. Constamment réajustés, ajoutés en fonction des demandes des recruteurs, les MS sont des formations courtes mais qui font des heureux qui y trouvent un efficace levier d’insertion. S’ils ne répondent plus aux demandes, les MS sont supprimés. Pour exister et se donner un nouvel élan, ils s’orientent de plus en plus vers l’international.

Les masters spécialisés et l’international

A part le master spécialisé, tous les autres mastères proposaient déjà l’option « international ». Ils visent les candidats français et étrangers qui souhaitent une insertion professionnelle à l’international.

Etant considérée comme une formation courte, une formation vouée à une spécialisation sur le marché français, ce n’est pas facile pour les écoles d’effacer les préjugés liés aux masters spécialisés. Aujourd’hui, les écoles, puisque leur master spécialisé ne disposait d’aucun atout à l’international, ont décidé de se faire une place sur le marché international. Elles commencent tout juste à s’orienter vers l’international et à se faire une vraie réputation.

Toutes les écoles qui offrent des programmes de master spécialisés sont en train d’investir de manière massive dans leur visibilité à l’international.

 

*Crédit photo : CCI de France


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *