Polytechnique crée des masters payants pour attirer des étudiants étrangers


Polytechnique crée des masters payants pour attirer des étudiants étrangers

Votre souhait est-il d’intégrer l’École polytechnique de Paris ? Bonne nouvelle pour vous ! En septembre 2016, elle ouvrira 3 nouveaux masters intitulés Graduate degree of École Polytechnique.

Des formations sélectives et pluridisciplinaires

A l’X, tout le monde s’attendait au lancement d’un nouveau diplôme post-bac en trois ans. C’était même le souhait du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Mais à la grande surprise des observateurs, ce sera bien avec ces trois nouveaux diplômes que Polytechnique entamera sa grande réforme. Si l’école propose déjà plusieurs masters au sein de l’université Paris-Saclay, ces trois «Graduate Degree» lui seront propres, et participeront à son souhait de se développer à l’international et de séduire les meilleurs étudiants du monde en proposant des formations sélectives et pluridisciplinaires.  A noter que ces masters seront payants et intégralement enseignés en anglais.

Aperçu des trois cursus à venir

L’école polytechnique a présenté les trois «Graduate Degree» qui seront ouverts à la rentrée prochaine :

  • Connected Objects for a digitized Society : ce master combine une formation technique en communication numérique et réseaux ainsi qu’en informatique et électronique. A côté des cours, les futurs bénéficiaires de ce master entreprendront un projet d’étude et développement sur deux ans. Ce dernier constituera pour les étudiants une opportunité entrepreneuriale.
  • Energy & environment : ce cursus offre une approche pluridisciplinaire en rapprochant enjeux énergétiques et environnementaux. Il offrira aux bénéficiaires les armes nécessaires pour relever les défis de la production et de l’approvisionnement en énergie renouvelable au 21e siècle.
  • Corporate strategy & new markets : enfin, cette formation, qui se déroulera sur deux ans comme les deux premières, prépare à la maîtrise de méthodes quantitatives de pointe pour l’étude de nouveaux marchés et de leur transformation au sein d’environnements concurrentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *